Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 01:06



Ce n'est pas par la guerre que

l'on construit la paix et la sécurité

GAZA : STOP A L’HORREUR.          

AMPLIFIONS LES MOBILISATIONS POUR LA JUSTICE ET LA PAIX AU PROCHE-ORIENT

La France doit exiger l’arrêt immédiat de l’offensive terrestre, le retrait des troupes israéliennes de Gaza et la cessation des bombardements. Il n’y a pas d’issue dans l’escalade militaire et dans la guerre.

Les autorités françaises ayant affirmé qu’il n’y a pas de solution militaire, Nicolas Sarkozy doit en tirer jusqu’au bout les conséquences en tenant un langage de fermeté, en s’appuyant, avec détermination, sur le droit international et en appelant le gouvernement israélien à abandonner la logique de force.

La France et l'Europe peuvent agir pour la paix, la justice et la sécurité au Proche-Orient.

Ci après 3 déclarations:

  • Celle de Marie-George BUFFET à l'Assemblée Nationale,
  • Celle du Parti Communiste Israélien,
  • Celle de l'ADECR (Association Départementale des Elus Communistes et Republicains)


Marie-George Buffet,
députée, secrétaire nationale du Parti communiste français   
a interpellé le premier Ministre, mardi 6 janvier,
lors des questions orales de l'Assemblée nationale :

 

Monsieur le Premier ministre,

Hier, cinquante Palestiniens sont morts dont douze enfants dans la bande de Gaza ! Ces victimes s’ajoutent aux 555 Palestiniens et aux 5 Israéliens tués depuis le lancement de l’offensive israélienne.

Une guerre sans issue qui, d’annexions en colonisations, de blocus en mur de la honte, se nourrit dans un terrible engrenage des fanatismes et de leurs violences.

La sécurité internationale est en jeu, l’urgence est à une initiative internationale pour donner  sa chance à la paix !

Donner sa chance à la paix, c’est le message porté samedi dernier dans le monde entier et en France par une multitude d’hommes et de femmes.

Donner sa chance à la paix, c’est travailler enfin à une solution juste et durable : un état palestinien de pleine souveraineté dans les frontières de 1967. Deux Etats, palestinien et israélien, vivant en sécurité et en coopération ! C'est parce qu'il n'y a pas de processus de paix que nous connaissons la tragédie d'aujourd'hui.

Donner sa chance à la paix, c’est d’abord et dans l’urgence : «  faire cesser les violences », imposer un cessez le feu total, lever le blocus , porter secours aux populations de Gaza et revenir à un processus politique !

Monsieur le Premier ministre, pouvez vous dans ces conditions d’extrême gravité nous apporter des éléments concernant  les propositions portées par le Président de la République auprès des autorités concernées ?


Le Parti communiste d’Israël condamne

les attaques meurtrières contre Gaza

et appelle à la mobilisation internationale




Le Parti communiste d’Israël et Hadash (Front démocratique pour la paix et l’égalité) condamne l’attaque meurtrière par l’armée de l’air israélienne contre la bande de Gaza qui s’est soldée par la mort de 300 Palestiniens. Le PCI appelle les partis communistes et ouvriers, et les mouvements sociaux du monde entier à se mobiliser contre ces crimes contre l’humanité commis par Israël. Il demande que la communauté internationale prenne des sanctions contre Israël, et inculpe Tzipi Livni, Ehud Barak et les autres responsables politiques et militaires israéliens pour ces crimes de guerre flagrants, commis dans le cadre du processus électoral en Israël.


Les attaques militaires d’Israël font partie du siège de la bande de Gaza. Israël exploite les derniers moments de l’administration Bush pour accomplir sa politique impérialiste meurtrière mais inefficace d’utilisation de la force militaire pour obtenir un changement politique. Des manifestations contre les attaques israéliennes dans la bande de Gaza se sont déroules dans les principales villes d’Israël, et des manifestations ont lieu à Tel-Aviv, Jérusalem Ouest, Haïfa, Nazareth, Sakhnin, Saint Jean de Acre, Shfamr (Shfaram), Arara, Maker, Shaab, Ablyn, Mag'd el-Kurum, Taybe, Tira et Calanswa . Vendredi des centaines de manifestants ont participé à un rassemblement dans le centre de Tel-Aviv pour protester contre l’opération militaire israélienne prévue en réponse aux tirs de missiles palestiniens depuis Gaza. Ce rassemblement était organisé par la Coalition contre le siège de Gaza et Hadash (Front démocratique pour la paix et l’égalité- Parti Communiste d’Israël). Samedi soir des milliers de manifestants ont participé à un autre rassemblement dans le centre de Tel-Aviv pour protester contre l’opération israélienne


« Je propose que nous prenions l’autre direction », a dit le membre de Hadash à la Knesset Dov Khenin, dirigeant du Parti communiste d’Israël. « Notre pouvoir est notre tragédie. Une attaque victorieuse ne résoudra rien. Ils répondront par des roquettes, et nous finirons par nous embarquer dans une guerre totale. Prendre l’autre direction implique de renforcer l’accalmie, de sécuriser le cessez-le-feu, et de lever le siège qui n’a d’autre conséquence que de renforcer l’unité de la population autour du Hamas. »


« Un véritable processus de paix doit être engagé avec l’Autorité palestinienne, dirigée par Abbas » a-t-il dit. « Ce qui est tragique, c’est que c’est possible. Nous avons juste besoin de la volonté. »


Khenin a ajouté qu’il était « essentiel d’organiser un échange de prisonnier qui inclurait  Gilad Shalit. » Quand on lui a demandé pourquoi de moins en moins d’Israéliens étaient contre la guerre à Gaza, il a répondu :  « Les gens ont perdu espoir. Ils réalisent que ce qui se passe est mauvais, mais ils pensent qu’il n’y a pas d’autre solution. Cependant, nous ne sommes pas destinés à être victimes de l’histoire. » Un autre participant au rassemblement, l’ancien membre de la Knesset Tamar Gozansky, a dit : « Il y a deux ans, nous manifestations au même endroit, avant la deuxième guerre du Liban. Nous étions marginalisés et on nous traitait de traîtres. Cependant, quelques mois plus tard, tous les gens qui s’étaient moqués de nous sont venus avec leurs propres revendications Square Rabin pour protester contre la politique de Olmert. J’espère réellement que nous n’aurons pas de nouveau à leur dire : « Nous vous avions prévenus ». Dans une autre déclaration un peu plus tôt, Khenin a dit : « Une guerre généralisée contre Gaza est dangereuse et n’est pas nécessaire. Elle mettra en danger des milliers de vies des habitants de Gaza et des habitants de l’ouest du Negev ». « La guerre n’est pas une solution au problème des roquettes Kassam » a-t-il ajouté. « Il y a une autre voie : un réel accord pour une trêve. Pas juste un cessez-le-feu, mais également la fin du blocus de Gaza et l’arrêt de l’extrême souffrance d’un million et demi de personnes. »

29/12/08


ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES
ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS DU GARD

 

« L’urgence de mettre fin au martyre des habitants de la bande de Gaza ! »

 

DECLARATION DE PRESSE

 

Les habitants de Gaza n’ont pas connu la trêve réservée à la fin de l’année. Pour eux, l’année 2009 a débuté comme avait fini l’année 2008 – sous les bombes israéliennes, dans une situation humanitaire plus que jamais catastrophique et inhumaine.

 

Une telle violation du droit international le plus élémentaire par le gouvernement israélien est insupportable ! Elle enfonce une population palestinienne déjà exsangue. L’offensive terrestre israélienne tue des civils, dévaste des territoires ; elle ne peut en aucune manière construire la paix et la sécurité dont la région a tant besoin. Elle ne peut qu’aggraver l’insécurité des populations israéliennes touchées par les tirs du Hamas.

 

Les élus communistes et républicains, forts d’une longue tradition de solidarité avec de nombreuses collectivités palestiniennes et des camps de réfugiés, sont activement engagés au sein du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens.

 

L’Adecr lance un appel à l’ensemble des élus communistes, républicains, progressistes pour que dans chaque commune, communauté de communes et d’agglomération, département, région, les initiatives se multiplient en faveur de l’arrêt des combats, en solidarité avec les populations palestiniennes et les forces de paix de la région.

 

Vœux, délibérations, calicots sur les frontons des assemblées locales, actions de collectes de fonds pour aider les blessés, rassemblements devant les mairies, les préfectures, soutiens aux différentes initiatives d’associations et d’organisations… rien ne doit être négligé pour développer la solidarité et pour exiger de la France et de l’Union européenne qu’elles fassent respecter le droit international.

 

L’Adecr du Gard appelle l’ensemble des élus progressistes à soutenir et s’inscrire dans l’initiative exceptionnelle de l’Association Nationale des Elus Communistes et Républicains, pour la paix en Palestine, par exemple un « Avion pour la paix ».

 

Les élus communistes et républicains seront présents en nombre aux manifestations prévues cette semaine dans toute la France, et notamment samedi 10 janvier à 10h30 à Alès devant le cratère et à 14 heures à Nîmes à la maison carrée.

 

Nîmes, le 6 janvier 2009

 

 

ADECR 1 rue Voltaire 30000 Nîmes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche