Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 16:31
Ainsi donc le 1er ministre FILLON, le ministre des transport BUSSEREAU font semblant de s'émouvoir des dysfonctionnements à la SNCF, sur les autoroutes et aéroports, dernièrement de nos hôpitaux et écoles!

Ce sont là les fruits de la politique menée depuis des années par les gouvernements appliquant une politique de droite, d'inféodation au marché et à la sacro-sainte règle du profit du capitalisme!

Combien de suppression de fonctionnaires, d'employés des services publics, de privatisations  pratiqués par ces chantres du libéralisme et du marché qui doit tout réguler.

De Bayrou à Sarkozy, en passant par Chirac, et je n'oublie pas nos années de dérives avec le PS lorsque L.Jospin expliquait que "l'Etat ne peut rien"  aux Renault de Villevorde.

Voilà que cet Etat, si démuni devant les difficultés sociales,  les baisses de pouvoirs d'achat trouve des milliards pour renflouer banques, multinationales et ainsi sauver les dividendes des actionnaires... sans aucune contre-partie, ni contrôle! ( Souvenez-vous: les caisses sont vides disait Fillon l'an dernier répondant en écho à Sarkozy qui se lamentait de ne pouvoir inventer de l'argent inexitant pour augmenter salaires et pensions)

Pour en revenir aux dysfonctionnement de la SNCF en particulier liés à la neige.

J'ai le souvenir dans les années 1970, de la vallée du Rhône entièrement bloquée par de très importantes chutes de neige. Les trains avaient continué à circuler. Ils s'arrêtaient même sur signe au conducteur pour prendre des "naufragés de la route"!


Il est vrai qu'à l'époque l'entreprise publique SNCF n'était pas gérée comme une entreprise privée et disposait d'effectif suffisant pour déneiger, les aiguillages étaient tous dotés de réchauffeur à gaz pour permettre aux aiguillages de fonctionner.

Par souci d'économie, et suivant un calcul simplement comptable SNCF et ministère ont décidé que les économies réalisables grâce aux suppression d'effectifs valaient bien quelques hypothétiques "dysfonctionnements" comme ceux que nous connaissons actuellement ou ceux concernant les incidents caténaires de l'an dernier.

Il en va de même pour les autoroutes récemment privatisées. Profits à court terme ne vont pas de pair avec qualité du service public, sablage préalable....

La liste n'est pas exhaustive et chacun dans sa profession mesure l'étendue des dégats de la politique mise en oeuvre à marche forcée par Sarkozy, l'UMP et le Medef pour le plus grand bonheur des tenats du capitalisme.

Face à cette situation l'action dans l'union est plus que jamais nécessaire.

C'est pour cela que je suis communiste, que j'approuve pleinement le choix du Pcf lors de son 34ème congrès en décembre  de construire, dans le respect des identités, cultures, pratiques de chaque organisation de gauche, des fronts progressistes qui soient non seulement des pôles de résistance mais aussi force de proposition.

En Vallée du Rhône, le PCF participe, agit avec les populations en ce sens par exemple pour l'affermage de l'eau, pour la réouverture de la rive droite du rhône at trafic des TER-SNCF ( qui auraient bien rendu services hier!!!!).

C'est ce que proposent les communistes avec leur parti dans le cadre des élections européennes de juin prochain: Ensemble construisons un rassemblement populaire et majoritaire qui ait la même force que le NON à la constitution européenne. C'est possible comme cela l'a été en 2005. Cela dépend de nous, de notre capacité à impulser et faire vivre partout des fronts progressistes locaux qui s'emparent de toutes les dimensions de la politique: Du local au national, du départemental à l'international, du régional à l'européen!

Vous aussi qui me lirez peut-être, rejoignez nous! Non pas pour faire une unité de plus sur un effectif d'adhérents, non pas pour une ressource supplémantaire de cotisation  mais pour élaborer grâce à la richesse de la mise en commun  des réflexions, idées, solutions, revendications,  les ripostes nécessaires. c'est à celà que sert une organisation !

Et pour l'instant, je n'en ai pas trouvé de meilleure. Certes elle doit se transformer, évoluer, être mieux un outil au service des dominés, des exploités! Faisons le ensemble!


S'engager n'est pas se mutiler, s'amputer de son libre arbitre, au contraire c'est s'enrichir et enrichir le collectif!


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche