Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 01:18

REFUSONS!

        La droite sarkozyste à l’Assemblée nationale tente d’organiser un véritable coup d’État médiatique. Il n’y a pas d’autre mot pour qualifier le principe de la nomination des présidents de la télévision et de la radio publique par le président de la République. Celui-ci aurait aussi pouvoir de révocation sur eux. C’est le meilleur moyen de les museler. C’est un recul de plusieurs décennies. Un retour au temps où le ministre de l’Information dictait le menu du journal télévisé du soir aux rédacteurs en chef. L’avancée décisive, effectuée par le gouvernement de gauche de 1982 vers plus de liberté, est ainsi balayée.

        Non content de ce premier coup de force, voilà maintenant que le pouvoir veut supprimer la publicité par décret, bafouant ainsi le Parlement. L’antidémocratie ne peut progresser que par des actes antidémocratiques. Le débat ne doit donc pas rester dans les seuls cénacles parlementaires. Les citoyens téléspectateurs, tous les démocrates doivent s’en mêler et intervenir en faveur d’un projet nouveau pour l’audiovisuel.


Aujourd’hui, c’est la télévision publique qu’on assassine !


        La réduction de la publicité sur le service public n’est qu’un leurre qui cache son transfert vers le privé. Et il faut avoir le culot d’un arracheur de dents pour oser répéter que le manque à gagner sera totalement compensé par l’État, au moment même où celui-ci sacrifie les moyens de tous les services publics. Et l’un des objectifs déclarés des états généraux de la presse est de démanteler un autre acquis du progressisme à la française : la loi anticoncentration dans les médias, sous couvert de constituer des médias globaux, au service des grands propriétaires industriels et financiers. Autrement dit, les projets de la droite consistent à offrir les secteurs des médias, de la culture, du divertissement aux forces du capital pour leur permettre de marchandiser les oeuvres de l’esprit, mais aussi pour leur permettre de mieux défendre leur système entré dans une crise globale.


        Il y a une cohérence entre ces projets négatifs pour les médias

et ceux concernant l’école, la culture.


        Il s’agit de l’information, de la création, de la pensée, de l’innovation. Cela concerne la vie individuelle et la possibilité de faire société ensemble, dans le cadre de la liberté, du partage, de l’épanouissement, de l’indépendance de chacun à se faire son jugement. Les amputer, comme le fait le pouvoir aujourd’hui, c’est creuser des galeries sous notre République, pour la fragiliser et tenter d’enchaîner le peuple derrière les grillages sombres de la pensée unique. Prenons garde ! La police de la pensée unique est à l’oeuvre. Il faut y ajouter l’organisation d’un climat de division, de peur, d’opérations de basse police contre des citoyens, des syndicalistes, des journalistes et même des enfants. Comble d’infamie ! On envisage même de mettre des enfants de douze ans en prison ! Aucun démocrate ne peut se taire.


        Dans ce contexte, les états généraux de la presse écrite ne doivent pas déboucher sur une marchandisation plus grande de l’information ni sur des attaques contre celles et ceux qui écrivent, impriment, distribuent les journaux. Au contraire, ils doivent réaffirmer le droit à l’information et le droit d’informer dans le cadre de la revitalisation du pluralisme. Pas un pluralisme de titres agglomérés dans de grands groupes multimédias, mais un pluralisme d’idées, consubstantiel d’une démocratie vivante. L’État doit en être le garant. Pour remodeler la France, cette droite ultraréactionnaire veut aussi chloroformer les consciences. D’un même pas, les actions pour l’école, la culture, la diversité de l’information comme celles pour le pouvoir d’achat et l’emploi participent de mêmes démarches pour les libertés et l’émancipation humaine.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche