Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 00:50

PARUTION . Dans un ouvrage qui vient de paraître, Henri Malberg se dit convaincu qu’un « rebond du Parti communiste est bien dans l’air du temps ».

Parce que le Parti communiste a un avenir, par Henri Malberg. Éditions Le temps des cerises. Prix 10 euros.

L’âge d’or d’un Parti communiste influent peut-il revenir ? C’est un peu la question posée par Henri Malberg, ancien dirigeant du PCF.

Son hypothèse de départ ? Avec la crise du capitalisme mondialisé, dont il brosse un vaste tableau, une « bulle doctrinale » a éclaté, mettant un terme, selon lui, à l’hégémonie d’un « modèle dit libéral » qui « s’effondre » ni plus ni moins. « Nous sommes entrés dans une nouvelle période historique, avec de grands risques mais aussi des possibilités d’imposer des transformations sociales et politiques qui tirent enseignements des échecs du socialisme du XXe siècle et des relèves sociales-démocrates », expose l’auteur. Une nouvelle phase s’ouvrirait donc, qui pourrait permettre d’extirper le PCF d’une crise dont l’examen fait apparaître à ses yeux des raisons essentiellement externes.

Des raisons qui tiennent, à l’effondrement de la sphère soviétique et aux déceptions provoquées par des gouvernements de gauche dont le PCF était « en quelque sorte le garant populaire » . Autre cause, la « permanente mise en accusation » du PCF par les médias, qui a alimenté un « affaiblissement » synonyme, pour l’auteur, de « catastrophe pour toute la gauche ». Henri Malberg en est convaincu, bien que « ses militants, les gens qui sympathisent avec lui (…) se posent beaucoup de questions », un « rebond du Parti communiste est bien dans l’air du temps ». Et cette formation, s’appuyant sur une légitimité historique héritée des combats du XXe siècle, peut, assure-t-il, retrouver un rôle de pivot dans « des fronts de lutte, des fronts politiques qui rassemblent toutes les forces de changement progressistes et démocratiques ». Le PCF doit, pour cela, renouer avec une base populaire et ouvrière dont la désaffection électorale pour ce parti ne marquerait pas, selon lui, une « rupture » mais un simple « décrochage ».

Sur le fond, Henri Malberg prône, après un bilan nuancé de l’échec du bloc de l’est et de la « dénaturation » du « socialisme », un « affrontement avec l’idéologie d’en face », en lui opposant un « nouveau socialisme fondamentalement démocratique ». « C’est du côté du Parti communiste que peut venir l’étincelle d’une pensée claire », s’enthousiasme l’auteur, qui ne voit « pas d’autre force » pour « déranger le pas de trois » d’une bipolarisation seulement bousculée par un pôle centriste. « Le signal du retour du Parti communiste (…), un parti conquérant et unitaire à la fois, sera l’événement qui pourra transformer le cours des choses », assure-t-il. À condition, prévient-il, de faire preuve de volontarisme, de « parler clair » et de promouvoir un parti « d’avant-garde », « militant », attaché à une identité forgée au long d’un XXe siècle « dur » mais réceptacle de « créativités inouïes ». « Il est illusoire de penser qu’en changeant le nom du parti on s’allégera de problèmes pénibles », prévient-il, en se défendant de toute « nostalgie ». « En ce qui me concerne, c’est au nom de l’avenir que je pense qu’il y a besoin d’un grand Parti communiste. Je n’ai pas l’âme d’un ancien combattant qui défend sentimentalement le passé », expose-t-il.

Des obstacles à une telle entreprise ? Henri Malberg en distingue un majeur : « Des forces puissantes ont intérêt à faire obstacle à un grand retour du Parti communiste sur la scène politique. » Et à une disparition qui, s’alarme-t-il, « fermerait pour longtemps une issue progressiste ».

Rosa Moussaoui dans l'Humanité du 13/11/2008

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche