Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 14:36


LES TRANSPORTS PUBLICS

doivent être libérés des contraintes du marché !

 

Le 26 juin au Forum des Angles, des maires du canton, le Conseiller Général et le député, tous de droites ont fait la démonstration de leur « timidité » face aux enjeux environnementaux et sociétaux de qualité de vie répondant aux ambitions affichées du « Grenelle de l'environnement », dans le non-aménagement des transports collectifs sur le canton et vers Avignon.



Les Angles sont moins bien desservis que par le passé (toujours pas de liaison de la Font d'Irac, suppression d'arrêts...); Saze, Rochefort communes en expansion,  exclues des transports collectifs (surtout le Grand Village). Seule Villeneuve semble tirer son épingle des arbitrages financiers !

Certes, une desserte « à la demande » pour amener l'usager vers l'arrêt le plus proche de son domicile existe, mais chacun sait que cela ne répond pas à une ambition de transport de masse. Nous ne pouvons que regretter que ce qui nous a été présenté corresponde à une étude gestionnaire du « client » et non pas aux besoins des usagers ni aux enjeux énergétiques environnementaux, sociaux. Avec pour seul critère celui de la rentabilité financière à court terme, aggravée par le choix de la délégation de service public (DSP). (Qui oblige en plus d'équilibrer les comptes comme le ferait une régie, de rémunérer l'entreprise   privée TCRA avec nos impôts et nos titres de transport!).

ET C'EST BIEN LÀ QU'EST LE PROBLEME !

 

Une étude a été faite auprès des utilisateurs actuels pour améliorer la qualité du service. C'est une démarche commerciale qui ne répond pas à la question : « Vous êtes des habitants du canton, vous n'utilisez pas les transports collectifs. Pourquoi? Quels sont vos motifs de déplacement individuel ? Que faudrait-il pour que vous les utilisiez de manière régulière ? »


Et cette étude-là n'a manifestement pas été menée et de ce fait, les élus à la tribune n'ont aucune vue globale des besoins de déplacement des personnes. 

Nous pensons que la création de la ligne 19, sans plan cantonal, ni concertation réelle, même si elle permet de rejoindre le lycée de Villeneuve, n'apporte pas de réponse globale aux besoins de manière satisfaisante.

 

LES COMMUNISTES DU CANTON PENSENT QUE :

 

  • Avant toutes choses une vaste étude devrait être entreprise afin de déboucher sur un projet et une réalisation de politique de transport urbain incitatif sur le canton, cohérente, réduisant les transports individuels et polluants.
  • La solution de construire toujours plus de parkings à coups de millions, à Avignon, pour accueillir les voitures qui «bouchonnent sur les ponts» n'est pas la réponse adaptée aux besoins même si cela enrichit le groupe «Vinci».
 
Ce qu'il faut, c'est créer les conditions pour éviter aux voitures de se rendre en Avignon.

 


 


LES COMMUNISTES DU CANTON PROPOSENT :

  • Toutes les communes doivent avoir à disposition un maillage de moyens collectifs de transport non polluant et cadencés (entre 10mn et 15 mn).
  • Un plan de circulation doit être défini en concertation avec les communes du Canton pour favoriser les transports publics (voie de bus sur les ponts, réduction des temps de trajet...).
  • Il faut développer les services de proximité pour éviter les déplacements peut-être avec une maison des services publics avec diverses permanences (EDF, Sécu, France Télécom, Administrations diverses).
  • Tendre vers la gratuité des transports (cela existe dans certaines agglomérations!). Les transports scolaires doivent être gratuits, ainsi que les déplacements trajet/travail.
  • Aider au déplacement individuel... à vélo par un vrai réseau de pistes (mise à sens unique de certaines rues pour attribuer un sens aux bicyclettes), un parc de «Velib» disponible aux arrêts de cars, et des «garages à vélos» à ces mêmes arrêts pour permettre aux usagers d'utiliser son propre vélo,
  • Faire jouer la complémentarité des transports en tenant compte de l'arrivée des TER SNCF en gare de Villeneuve de/vers Bagnols et Aramon mais aussi de/vers Avignon-centre et demain Avignon TGV. Cela suppose de réfléchir à la gare de Villeneuve Les Avignon comme pôle de transport préservé de la spéculation immobilière: tête de ligne TCRA vers Avignon, le lycée, les communes du cantonen liaison avec les TER et pourquoi pas une navette fluviale vers Avignon qui n'ait pas qu'une vocation commerciale et touristique et bien sûr un relais vélos.
  • Enfin cela suppose aussi une réorganisation des transports TCRA afin de limiter au maximum les changements (donc les attentes) et ne pas avoir comme correspondance obligée la Poste ou la place Pie. N'est-il pas utile par exemple d'avoir une ligne directe du canton vers l'hôpital?


Bien sûr cela à un coût, mais ou bien ce critère est observé isolément, ou bien il intègre d'autres coûts induits qui auraient pu être évités tel le nouveau parking d'Avignon, les rejets de CO2 dans l'atmosphère, le coût énergétique et routier pour l'État, etc...


Pour les Communistes, le service public n'est pas un coût il est un investissement social sur la qualité des déplacements, l'environnement, le confort de vie, la réduction des dépenses drainées vers le privé... Il est une réorientation des impôts au service des Hommes et non des intérêts privés.





Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche