Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 15:39

« PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS UNISSEZ-VOUS ! »

(1847: Manifeste du Parti Communiste, Marx et Engels)

 

D’après Midi-Libre, Abdelkader CHORFI, représentant de la CFDT KP1, aurait été choqué que les communistes locaux aient apporté leur soutien à des salariés en lutte !

 

Merci pour cet hommage involontaire.

 

Les communistes sont le plus souvent des militants et animateurs syndicaux et savent combien il est difficile de faire « plier » le patronat d’une multinationale de la dimension de KP1 plus préoccupée de ses actionnaires que de ceux qui travaillent et produisent les richesses.

Notre force à tous c’est l’union pour gagner dans l’entreprise, dans le pays, l’Europe, le monde : TOUS ENSEMBLES.

Le P.C.F par nature défend la classe ouvrière, les salariés et leurs revendications dans une perspective de société plus juste. Il est de par sa composition naturellement solidaire des autres salariés en lutte où qu’ils soient : POUR UN MONDE MEILLEUR.

Campagne électorale ou pas l’exploitation continue, et les communistes, agissent aux côtés des travailleurs pour construire des rassemblements s’opposant à la division entre salariés du privé et ceux du public, salariés de France et ceux du monde, ceux qui ont un emploi et ceux qui en cherchent un : NOUS SOMMES TOUS DES EXPLOITES.

Les syndicats ont leur rôle irremplaçable et bénéfique : celui de porter et de gagner les revendications individuelles et collectives des travailleurs. Celui de protéger ceux-ci de l’agressivité sociale du patronat.

Le PCF, quant à lui, joue aussi son rôle quand il fait intervenir ses élus ou ses militants pour faire pression sur les chefs d’entreprise pour qu’ils ouvrent les négociations et entendent les aspirations du mouvement social.  Il a prouvé que son rôle est déterminant pour traduire les souhaits syndicaux et citoyens en textes législatifs : Sécurité sociale, statuts des fonctionnaires, loi dite Gayssot contre le racisme, loi M.G Buffet contre le dopage….

 

D’après Mr CHORFI la lutte pour l’amélioration du pouvoir d’achat n’est pas une démarche politique ! (Midi-Libre - édition du 18 juin 2008)

 

Pas politique l’amélioration du pouvoir d’achat ? Qui a dit « je serai le Président du pouvoir d’achat » ? Un syndicaliste ?

Certes, il n’a rien fait, sauf à améliorer le sien et celui de ses amis capitalistes (ça c’est politique !!!).

Mais qui, loi après loi, instaure des prélèvements additionnels sur les salaires ou des taxes supplémentaires comme les franchises médicales, sinon le pouvoir politique  Sarkozyste?

Qui par sa gouvernance à permis en 10 ans à ce que 10% des richesses produites par les salariés dans les entreprises aillent du salaire vers la rémunération des actionnaires, sinon le pouvoir politique  au service du capital?

Ne nous trompons pas de cible!

L’UMP (ou la classe ouvrière est quasiment absente) et les défenseurs du capitalisme rêvent de salariés dociles, pas syndiqués, pas politisés. Avec le relais des médias du fric, ils veulent accréditer l’idée que seule une élite aurait les capacités de s’occuper de politique c'est-à-dire décider de ce que doit être notre vie de tous les jours !

Les communistes avec leur parti s’opposent à cette vision antidémocratique et appellent tous les travailleurs au contraire à s’emparer de la vie politique, à s’y engager pour prolonger leurs luttes syndicales dans les instances politiques.

 

 

Avec le PCF, les communistes revendiquent par exemple :

 

-   le SMIC à 1500€ net, et sa traduction sur la grille des salaires pour payer la qualification et les responsabilités dans une échelle de 1 à 5,

-  l’instauration d’une véritable citoyenneté dans l’entreprise avec des droits nouveaux aux salariés, notamment au travers des comités d’entreprise,

- l’instauration d’un système emploi/formation permettant un parcours professionnel sécurisé,

-   le maintien des 35 h et la généralisation à tous les salariés ( au contraire de Sarkozy qui en ratifiant le « mini-traité » européen autorise les semaines pouvant aller jusqu’à de 65h de travail !)

 

et ils proposent en même temps comment financer ces mesures par la taxation des profits et une meilleure répartition des richesses.

 

 

Pour l’avenir et améliorer notre sort de travailleurs subissant l’exploitation capitaliste, celle des fonds de pension exigeant toujours plus de dividendes au détriment des salaires et des conditions de travail, il est indispensable d’avoir des élus politiques issus en particulier du monde du travail qui de la mairie au gouvernement agissent pour défendre nos intérêts de salariés et les rapports de forces exprimés au travers des luttes syndicales et des engagements politiques.

 

Ce n’est, de notre avis de communistes, qu’en étant bien sur nos deux pieds : le syndical et le politique que la lutte de classe s’exprimera avec efficacité en  faveur des travailleurs de ce pays.

 

Les mémoires militantes sont là pour le montrer. Les grandes avancées sociales sont du Front Populaire à nos jours la traduction de la convergence des luttes syndicales et de majorités politiques clairement anticapitalistes.

 

Le Parti Communiste Français, ses adhérents sont de ceux-là !

 

C’est dans l’union politique et syndicale

et non dans la division

que la classe ouvrière gagnera !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Abdelkader CHORFI 28/06/2008 14:58

rectification du nom de famille du ds cfdt de kp1 pujaut sur l article du vdr.pc30@orange.fr
CHORFI ABDELKADER
coucou ,a la pc 30 je me presente chorfi abdelkader ds cfdt de kp1 je ne critique pas votre action mais je voulais pas mélanger la politique avec notre action l augmentation salarial car notre action ce n est pas une campagne politique mais je respect votre opinion chacun et libre ne le prenez pas comme attaque a votre partie chorfi abdelkader

SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF 28/06/2008 15:51


et pourtant quoi de plus politique que le choix du partage des richesses que produisent le travail des salariés?

KP1 n'est pas une petite PME ....et les fonds d'investissements sont gourmands ....pour leurs actionnaires pas pour les salariés! Ce n'est pas de la politique ça?
 
• 2005
Le président Jean-François TRONTIN et 8 collaborateurs du comité de direction reprennent dans le cadre d'une opération de LMBO, le groupe KP1, leader français du béton précontraint et des systèmes
de planchers, en s'appuyant sur deux fonds d'investissement, Alpha et la société néerlandaise Alpinvest.

• 2007
KP1 renforce son actionnariat en rejoignant le fonds d'investissement britannique Doughty Hanson & Co, l'une des principales sociétés indépendantes de capital-investissement en Europe.


Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche