Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 16:17

Notre 34è

Notre 34ème congrès va se tenir en décembre 2008.

Sa phase statutaire débutera en septembre 2008 après la fête de l’Humanité.

Mais le débat est d'ores et déjà lancé.

D’abord avec l’Assemblée nationale extraordinaire des 8 et 9 décembre 2007, puis maintenant par une deuxième phase à laquelle, bien sûr, tous les membres du PCF sont invités à participer, mais au-delà tous ceux qui recherchent une voie pour un rassemblement populaire, majoritaire et anticapitaliste.


Ci après en extrait de la réunion du comité national réuni le 30 avril 2008.

 

A cet effet, comme nous l’avions annoncé, les huit ateliers du Conseil national mis en place au lendemain cette l’Assemblée nationale extraordinaire vont rendre publique à la fin du mois d’avril une première note de réflexion pour chacun d’eux.

Ces notes seront disponibles dès le début mai sur le site Internet et dans Info hebdo.  (1)

Elles seront relativement courtes, donc accessibles au plus grand nombre. Ces notes ont pour but de stimuler le débat en précisant les thèmes et le sens du travail que nous avons à conduire d’ici le Congrès. Elles ne sont donc pas des pré-textes, encore moins des textes de Congrès sur lesquels il s’agirait de se positionner.

Ce sont des outils utiles à la conduite de nos débats. Les huit thèmes en question, choisis à l’issue de notre Assemblée nationale extraordinaire, sont tous importants et structurants. Je les rappelle :

Quel bilan politique tirer de nos évolutions et initiatives stratégiques ?

• Quelle est notre analyse de l’état du monde?

• À quelle unité des dominés voulons-nous travailler ?

• Quel nouveau type de développement voulons-nous promouvoir?

• Qu’entendons-nous par communisme aujourd’hui?

• Quel est notre projet politique, quelle conception en avons-nous ?

• Quelle est notre conception du rassemblement?

• Quelles transformations du PCF voulons-nous conduire ?

 

Les notes tentent en quelque sorte de préciser notre cahier des charges, de souligner dans quelle direction il importe d’enrichir notre élaboration politique collective. Elles sont donc un appel au travail et au débat de tous les communistes.

Nous pourrions avoir comme objectif que dans les semaines qui suivent la publication de ces notes, toutes les fédérations et le maximum de sections tiennent une ou plusieurs réunions de travail ou débats. Elles peuvent choisir les thèmes qui motivent le plus les communistes qu’elles rassemblent. (2)

Mais pour simplifier et rassembler les choses, la réflexion pourrait se structurer autour des trois grands thèmes retenus pour les rencontres nationales des 31 mai, les 7 et 14 juin : Quel état du monde ? Quel projet politique ? Quelles transformations du Parti ?

Ces rencontres nationales seront extrêmement importantes, et le Conseil national doit désormais s’engager tout entier dans leur réussite. Il ne s’agit pas de tenir trois débats nationaux, mais bien des rencontres auxquelles toutes les fédérations sont invitées à participer.

• La première de ces rencontres se tiendra à Paris, au siège du Conseil national, le samedi 31 mai. Elle abordera quatre thèmes de discussion avec l’objectif d’approfondir notre analyse de la mondialisation et de nos alternatives : 1) où va le monde ; 2) crise du développement ; 3) évolution politique et pouvoir de la bourgeoisie. Son organisation est coordonnée par Jean-Paul Salon.

• La seconde de ces rencontres se tiendra à

Marseille le samedi 7 juin. Elle abordera successivement trois grands thèmes : 1) L’urgence et la nature du projet politique que nous devons porter, la conception qui doit en être la nôtre. 2) Les grands traits de contenus de ce projet politique. 3) Les moyens politiques, les rassemblements nécessaires à la réussite de ce projet. Son organisation est coordonnée par Jean-François Gau.

• La troisième de ces rencontres nationales se tiendra à Tours le samedi 14 juin. Elle abordera notamment la conception du Parti que nous voulons aujourd’hui, le sens que nous voulons donner au militantisme, la question de la démocratie dans le Parti, celle de la conception des directions. Son organisation est coordonnée par Marie- George Buffet et Richard Sanchez.

La tenue des ces rencontres peut faire événement et constituer une bonne impulsion aux débats de Congrès. Au total, nous pourrions viser quinze cents participants. Les lieux retenus nous permettent de réunir quatre cents participants dans chacune des deux premières et six à sept cents dans la troisième.

Il ne s’agit pas de rencontres décisionnelles.

Elles ne sont pas des étapes de souveraineté dans la préparation du Congrès. Les fédérations n’ont donc pas à élire de délégués représentatifs. Il s’agit de réunions de travail et de réflexion destinées à nourrir le débat de tout le Parti. Ceci dit, nous proposons donc que toutes les fédérations soit représentées dans chacune des trois rencontres afin d’y contribuer mais aussi d’en diffuser le contenu dans leurs fédérations.

Le secteur Vie du Parti vous soumet donc des propositions chiffrées de participants, qui sont modulées en fonction de la proximité ou de l’éloignement géographique.


 

(1)Elles feront aussi l’objet de numéros de notre journal de section « Débats et luttes ».

(2) Des assemblées de communistes décentralisées par cantons, par localités suivant les cas, suivies d'une AG de section seront organisées avant fin mai sur notre section vallée du Rhône. Notre fête de section sera l'occasion d'annoncerles différentes dates et lieux

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche