Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 06:41

Ambroise Croizat est  né le 28 janvier 1901 à Notre-Dame-de-Briançon (Savoie) il est mort le 11 février 1951 à Suresnes.

Son père, Antoine Croizat était ouvrier et sa mère employée dans un tissage de velours. Ambroise Croizat est député communiste de la Seine de 1936 à 1940. Après avoir purgé une peine de prison pour son appartenance au PC, interdit sous le gouvernement de Vichy, il est transféré en Algérie. Libéré, il devient membre de l'Assemblée consultative d'Alger dans laquelle il représente la CGT. À la Libération, il est élu membre des deux Assemblées constituantes puis de l'Assemblée Nationale de 1946 à 1951.

Croizat est ministre du Travail du général de Gaulle du 21 novembre 1945 au 26 janvier 1946 puis ministre du Travail et de la Sécurité sociale du 26 janvier au 16 décembre 1946 (gouvernements Gouin et Bidault) et du 22 janvier au 4 mai 1947 (fin de la participation communiste au gouvernement).

Surnommé le « ministre des travailleurs », son nom reste attaché aux grandes lois relatives à la Sécurité sociale (Mise en place de celle-ci, organisation administrative des caisses et des élections aux conseils d'administration des caisses et régimes des fonctionnaires), son influence s'exerce aussi sur les projets concernant les comités d'entreprise, le statut des délégués du personnel, les conventions collectives, la prévention et la réparation des accidents du travail, le régime des prestations familiales. En vingt-huit mois, il accomplit ainsi une œuvre considérable.

Il a siégé au Comité central du Parti communiste français.

Il meurt à la suite d'une grave intervention chirurgicale quelques mois après le décès de son fils dans un accident du travail. Le Parti communiste lui fait de grandioses funérailles. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise. C'est plus d'un million de personnes qui ont participé à ses obsèques ou qui sont venues se recueillir sur sa tombe dans les jours qui ont suivi son décés.

Or aujourd'hui c'est un grand oublié de l'Histoire.

Au moment où les attaques pleuvent contre la Sécurité Sociale, avec la volonté pour le gouvernement d'ouvrir une branche "vieillesse dépendance" aux assurances privées, il convient de se souvenir d'Ambroise Croizat mais aussi de défendre et d'améliorer son travail.

 

Lien pour une petite vidéo de France 3 (ci-dessous)

Alpes : Hommage à Ambroise Croizat

 

Enfin voir aussi le livre "Ambroise Croizat ou l'invention sociale" de Michel Etievent Editions Gap

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article

commentaires

Elisabeth LABRUYERE 11/02/2011 11:45



Hier sur France Inter superbe émission de Daniel Mermet "Là bas si j'y suis" consacrée à Ambroise Croizat.


http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/labassijysuis/


Merci à ce grand homme pour tout ce qu'il nous a donné, tout ce que l'on nous retire aujourd'hui. Français bougeons-nous, il est grand temps !



SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF 11/02/2011 12:47



Merci de rendre hommage avec nous à Ambroise Croizat et de nous donner ce lien.



Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche