Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 01:22

En perspective de la réouverture de la rive droite du Rhône aux voyageurs qui est prévue en décembre 2021 (soit dans moins d’un an et demi) les communistes bagnolais ont fait des propositions sur le Pôle d’échange multimodal (comprendre le quartier de la gare) de Bagnols sur Cèze. Ce document a été donné à la presse et publié sur les réseaux sociaux.

 http://www.pcfgardrhodanien.com/2020/08/ter-pole-d-echange-multimodale-reflexion-des-communistes-bagnolais.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

Afin de faire avancer ses propositions, la section communiste du Gard Rhodanien a fait parvenir aux élus de l’agglomération du Gard Rhodanien ce document accompagné du texte suivant :

 

Mesdames, messieurs les élus de l’agglomération du Gard Rhodanien

En décembre 2021 circuleront sur la rive droite du Rhône des trains affrétés par la Région. Votre collectivité doit d’ici là mettre en place les pôles d’échanges multimodaux de Bagnols sur Cèze et de Pont Saint Esprit.

Vous devrez donc vous déterminer rapidement sur cette question.

Militants engagés dans ce projet du retour des voyageurs sur la ligne ferroviaire nous souhaitons une bonne mise en place de ce projet structurant pour notre territoire qui sera ainsi moins enclavé. Aussi nous faisons une série de propositions pour le PEM de Bagnols (voir lien)

 

 http://www.pcfgardrhodanien.com/2020/08/ter-pole-d-echange-multimodale-reflexion-des-communistes-bagnolais.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

nous vous les soumettons et souhaitons que l’agglomération du Gard Rhodanien organise une véritable concertation sur les PEM afin qu’ils soient élaborés en concertation avec la population future usager de ces lieux.

 

Rien de diffamatoire ni de mensonger dans le courriel comme dans l’étude. Par contre les propositions du PCF sur le PEM de Bagnols sur Cèze montrent les erreurs et les insuffisances de la ville de Bagnols sur Cèze et de l’agglomération concernant les préparatifs de cet espace (vente de la maison du chef de gare, discussion en catimini autour de projets commerciaux) et mettent en évidence le manque de concertation sur le sujet.

Jean-Christian Rey (président de l’agglomération) dans sa réponse au courriel voit rouge. Voici sa réponse à notre mail :

 

«  J'ignore comment vous avez obtenu mon adresse personnelle mais, vu vos pratiques, je souhaite que vous effaciez immédiatement mes données de votre base et je me réserve toutes suites que je jugerai utile concernant cette méthode qui est la vôtre. » 

 

 

Attitude que nous qualifierons d’inappropriée, nous les militants communistes ne sommes nullement des hackers ou des anonymous, l’adresse que nous avons dans notre fichier est celle utilisée régulièrement par les services de l’agglomération pour communiquer avec lui ou avec les autres élus.

 

Au passage on notera que le 28 mai 2018 après un courriel envoyé aux élus par la section PCF sur le dossier « Scène Campagne Cornillon » lors d’un conseil d’agglomération qui se tenait à la maison de l’entreprise à Bagnols sur Cèze, Jean-Christian Rey avait prétexté ne pas avoir reçu ce mail pour ne pas répondre aux interrogations de notre élu Jean-Marie Daver.

 

Dans un passé récent quand on voulait interpeller un élu on mettait un pli dans sa boite à lettres postales, aujourd’hui utiliser son adresse mail est un usage de notre temps. Un élu de la République doit accepter cette situation qui est tout à fait normale en... démocratie.

 

La réaction d’août 2020 qui prend le juste contraire de celle de mai 2018 ne répond pas aux attentes. Elle est inadéquate.

 

A minima le président de l’agglomération aurait dû accuser réception du document et affirmé en prendre note. Mieux encore lui qui disait pendant la campagne électorale avoir changé, vouloir travailler dans le consensus et qui a créé une délégation aux projets du territoire et à la participation citoyenne il aurait dû dire qu’il allait effectivement consulter la population.

 

Non la réponse est sèche et menaçante.

 

Un comité de pilotage va se tenir cette semaine mais les citoyens sont tenus à l’écart de tout ça.

La séquence électorale est passée, retour aux mauvaises habitudes. Aucun enseignement n’a été tiré de la faible participation aux élections municipales. Faire intervenir les citoyens aux décisions en plus de rendre les réalisations conformes aux attentes des usagers c’est légitimer ses projets et c’est réconcilier les électeurs avec leurs élus. Ça ne semble pas être la préoccupation du président de l’agglomération du Gard Rhodanien.

Rien n’a changé malgré les déclarations. Pire en parlant de « recalibrage du musée » le président veut remettre en question certains projets déjà engagés. Il faut dire que peut-être que la collectivité se trouve sans doute confrontée à des difficultés financières comme nous l’affirmons depuis des années sans jamais avoir obtenu la transparence au niveau financier que nous avons réclamée à plusieurs reprises.

 

Nous attendons avec impatience le rapport de la chambre régionale des comptes sur l’agglomération du Gard rhodanien.

 

Les rodomontades et les coups de sang du président de l’agglomération ne nous impressionnent pas.

 

 

Il faudra bien que les projets structurants pour le territoire soient faits avec une participation des citoyens sans quoi ils ne correspondront pas à ce qu’ils en attendent. De plus la vérité sur les soucis de l’agglomération [affaires (« scène campagne », affaire « tourisme ») et finances] finira bien par éclater.

En attendant vous pouvez compter sur les communistes pour tenter d’impulser un travail démocratique sur ce territoire.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche