Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2020 5 28 /08 /août /2020 15:12

Si l’ouverture du trafic voyageurs sur la rive droite du Rhône est actée pour décembre 2021, le dernier comité de pilotage, comme nous le redoutions a confirmé que les élus locaux n’ont pas préparé suffisamment les choses pour une création des Pôles d'Échange Multimodaux à la même date.

 

Il y a quelques jours le PCF local faisait des propositions pour le PEM de Bagnols, fraîchement reçues par le président de l’agglomération qui aurait dû peut-être les accueillir avec enthousiasme lui qui n’a pas sur son bureau de projet abouti.

 

Nous ne cessons depuis des années de tirer la sonnette d’alarme sur l’absence de travail sérieux du conseil municipal de Bagnols sur Cèze et des élus de l’agglomération du Gard Rhodanien sur ce sujet et malheureusement sur bien d’autres dossiers (musée, Anru, recyclerie, crématorium, plan de circulation, port de l’Ardoise etc) et quand ils travaillent, ils le font mal (scène « campagne » Cornillon, tourisme, PUP route d’Orsan, etc).

 

Que de retard pris, que d’immobilisme !

 

Pour le train, on ne peut pourtant pas dire qu’ils aient été pris au dépourvu ! En janvier 2010 un train de démonstration avait été mis en place par la Région Languedoc-Roussillon. Jean-Claude Gayssot et sur le terrain l’association dédiée à la réouverture de la rive droite n’a cessé d’évoquer le sujet.

 

Dix ans : ça laisse le temps pour préparer les choses normalement !

 

Depuis la mobilisation a été régulière et les piqûres de rappel nombreuses. Inutile de les rappeler. Sous

l’impulsion des communistes la municipalité avait fait l’acquisition de la maison du chef de gare en 2013 pour justement prévoir les aménagements des abords de la gare. Las, (quand on vous dit qu’ils font les choses de travers), ils n’ont rien trouvé de mieux que de la revendre à un pépiniériste… dans l’indifférence de la majorité et l’opposition du conseil municipal de l’époque.

 

Certains dans nos remarques voudraient y voir des « bisbilles » et des querelles politico-politiciennes. Il n’en est rien, le PCF du Gard rhodanien a le souci du concret et des réalités. Il se préoccupe des sujets structurants indispensables à notre territoire en crise. S’il multiplie les critiques et les appels à une réaction des citoyens c’est qu’il a conscience depuis longtemps de l’attentisme et de la légèreté de l’équipe en place.

 

Des irresponsables demandent qu’on accorde « quelques semaines à Jean-Christian Rey pour démontrer qu’il a appris de ses erreurs ». Lui qui a été maire de Bagnols, vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, président de l’agglomération aurait encore besoin de temps pour faire ses classes. On se moque du monde. On touche maintenant du doigt la réalité de l’immobilisme du Gard rhodanien et sans doute de ses difficultés financières qui pourraient partiellement expliquer ces mauvaises décisions.

 

Concrètement nous avons moins d’un an et demi pour préparer le retour du train à Bagnols sur Cèze et Pont Saint Esprit, la léthargie n’a que trop duré.

 

Que certains aient des états d’âmes n’est pas notre problème. Citoyens retroussons-nous les manches pour imposer aux élus un projet construit et réfléchi qu’ils n’ont pas su ou voulu faire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche