Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 1970 4 01 /01 /janvier /1970 01:00

Notre camarade Jean-Pierre Bousquet vient de nous quitter le 31 mars 2020 à l'âge de 85 ans

 

Compte-tenu des circonstances particulières de la crise sanitaire les camarades de la cellule du P.C.F de Bagnols sur Cèze n’ont pu participer à ses obsèques.

Les quelques souvenirs qui suivent permettront de lui rendre hommage.

 

Jean-Pierre était une figure bien connue à Bagnols sur Cèze. On pourrait dire qu’il a eu plusieurs vies tant il a connu du monde et aimé la vie sociale. Jeune il avait aidé son père dans le transport et savait raconter la fameuse histoire du pain maudit de Pont Saint Esprit car il travaillait dans ce milieu professionnel de l’acheminement des denrées.

Jean-Pierre avec sa faconde avait une âme de conteur. Plus tard il fut horticulteur au bord de la Cèze où il faisait venir des fleurs. Comme beaucoup de bagnolais l’arrivée de Marcoule a modifié son existence. Il entra à Marcoule et fut de ceux qui mirent en place Atalante pour le CEA au milieu des années quatre-vingt.

 

Politiquement à gauche, il fut de l’équipe constituée autour de Georges Benedetti qui devint maire en 1977. Jean-Pierre fut conseiller municipal avec la délégation des festivités qui correspondait à son humanisme et son amour pour les gens tout comme sa vice-présidence à la commission à l’aide sociale.

 

Comme il n’aimait pas les choses conventionnelles, il n’avait pas apprécié que l’on baptise une rue de Bagnols « rue de l’administration et des domaines » et avait fait passer une délibération au conseil municipal pour qu’elle retrouve son nom originel « rue de l’enfant qui pisse », dénomination qu’elle garde encore aujourd’hui.

Voir le lien de notre blog ci-dessous.

http://www.pcfgardrhodanien.com/article-bagnols-coup-de-gueule-de-jean-pierre-bousquet-rendez-nous-la-plaque-de-l-enfant-qui-pisse-101579446.html

 

Très proche du premier adjoint de l’époque qui deviendrait député-maire à savoir Gérard Revol, Jean-Pierre s’éloigna par contre petit à petit du Parti Socialiste auquel il avait adhéré lui reprochant notamment à partir de 1983 le tournant de la rigueur et de s’écarter des idéaux de la Gauche.

Il quittera la municipalité puis se rapprochera du Parti Communiste dans lequel il disait mieux se reconnaître politiquement. Tant que sa santé lui a permis il aimait venir aux permanences du mercredi après-midi au local de la rue Villeneuve lors desquelles il pouvait échanger à propos des événements avec d’autres camarades.

En dehors de sa vie professionnelle et politique, Jean-Pierre était un amoureux de la vie. Il avait pratiqué le football dans sa jeunesse et plus tard il s’adonna à la peinture. On peut voir une de ses œuvres au local du PC à Bagnols.

 

Ouvert et sans à priori sur les autres, il aimait l’outre-mer et avait su se recréer un paradis à Marie-Galante où il excellait dans la pêche sous-marine. Aussi plusieurs mois par an il quittait Bagnols tout en gardant un œil curieux notamment par courrier sur les affaires municipales.

 

Jean-Pierre nous a quitté en pleine période du covid 19 et nous n’avons pas pu exprimer notre tristesse à ses proches, son épouse Fifi, ses filles Marie-Pierre et Françoise et à ses petits-fils dont il parlait souvent. Que ces quelques lignes qui résument une vie bien remplie nous permettent de le faire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche