Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2019 2 13 /08 /août /2019 10:42

 

 Épisode 1

Situation de l’agglomération du Gard Rhodanien :

Envisager les municipales de 2020 c’est évidemment se pencher sur la collectivité de la communauté d’agglomération. Dans le Gard Rhodanien ce regroupement de communes, depuis sa création pose question au niveau de sa direction (problèmes de transparence, de démocratie) de la vision de l’équipe dirigeante (projets avortés, manque de projets structurants) tout comme de ses finances.

Pour celles et ceux qui découvriraient le sujet et en guise de piqûre de rappel pour les autres, dans ce premier épisode nous allons reprendre l’historique d’un de ces fiascos. Dans les jours à venir nous ferons des révélations afin que chaque citoyen soit en mesure de se déterminer en connaissance de cause. Plus personne ne pourra dire : on ne savait pas !

Voter aux municipales aujourd’hui induit forcément de désigner les représentants à l’agglo où se prennent de plus en plus de décisions qui impactent le citoyen.

Dirigée par Jean-Christian Rey l’agglomération souffre d’une mauvaise réputation. Est-elle justifiée ? Nous avons de bonnes raisons de le croire. La dernière période a été marquée par l’abandon de projets qui ne faisaient pas l’unanimité à savoir la Recyclerie aux quatre chemins à Laudun ou  la « Scène Campagne de Cornillon Pôle d’Excellence Rurale (PER), Centre d’Excellence Numérique (CEN) ».

Depuis plusieurs années maintenant le PCF Gard Rhodanien enquête sur ce scandale, a fait un certain nombre de révélations et a alerté les autorités : Préfet du Gard, Chambre Régionale des Comptes, Direction départementale des finances publiques et avant l’été le Procureur de la République du Gard.

Dans le même temps Jean-Marie Daver (conseiller communautaire communiste) a demandé au Président de l’agglomération des informations sur l’avancement du contentieux entre l’agglomération et l’association Interface ainsi que la copie des factures de cette structure dans le cadre du dossier « Scène Campagne Cornillon PER/CEN » sans obtenir satisfaction.

Voilà où nous en étions au début de l’été… mais c’était sans compter sur la pugnacité de l’élu et des militants communistes. Cette affaire n’est pas terminée, loin de là. Nous n’abandonnerons pas ce dossier. N’en disons pas plus pour aujourd’hui. Revoir la vidéo pour bien comprendre ce dossier et patienter jusqu’à l’épisode 2 de la situation de l’agglomération du Gard Rhodanien pour la suite de cette affaire sur laquelle nous allons vous donner de nouvelles informations. A suivre donc….

 

                                                           https://youtu.be/a6BZJvkVBzg

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean Papini 15/07/2020 11:56

Bonjour si J-L Gibelin à soutenu la liste Alliance Citoyenne ce qui somme toute est normal, ce qui l'est moins c'est qu'il à soutenu la Liste du LEREM de Pont st Esprit ....du moins pour moi ....après chacun appréciera comme il veut ...cordialement

SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF 23/08/2020 05:50

Jean-Luc Gibelin n'a pas soutenu la liste LREM à Pont Saint Esprit. Il a soutenu la liste conduite par Catherine Chantry. Liste qui au premier tour comprenait des communistes.

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche