Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2017 7 26 /11 /novembre /2017 16:33

Démission de la présidente de l'association de l'office de tourisme du Gard Rhodanien :

Chronique d'un divorce annoncé !

Décidément le tourisme et l'agglomération du Gard Rhodanien ne font pas bon ménage ! En effet, c'est la 2ème fois en 3 ans que le Gard Rhodanien divorce de son partenaire ! Déjà en 2014, la responsable du Tourisme à l'agglomération claquait la porte faute de ne pas avoir été entendue par ses dirigeants. A l'époque, elle dénonçait une gestion à deux vitesses des différents offices de tourisme du territoire. Certains avaient un statut public et fonctionnaient en régie intercommunale et d'autres avaient un statut "association loi 1901". Ces deux statuts au sein d'une même collectivité publique empêchaient une gestion cohérente de l'activité touristique. 

L'ancienne responsable souhaitait abroger le statut associatif et intégrer tous les offices en un EPIC*. L'avantage d'un tel statut est une autonomie financière lui permettant d'exercer une activité commerciale complexe qu'une gestion en régie intercommunale ne permettait pas, tout en étant sous le contrôle strict des pouvoirs publics et de l'agglo. N'ayant pas pu convaincre les dirigeants de l'agglomération pour des raisons obscures, elle est partie pour créer un EPIC touristique dans le département voisin de l'Ardèche qui fonctionne très bien !

Depuis, on le sait l'agglomération du Gard Rhodanien a fait le choix du « tout associatif » qui certes permet une grande souplesse mais surtout une gestion financière qui échappe au contrôle des autorités publiques. En effet, une fois les subventions versées, l'utilisation des fonds ne font l'objet d'une surveillance que des dirigeants de l'association et de certains de l'agglo... Un choix plus que contestable car la connaissance des partenaires à cette activité par chacun des habitants est un gage de transparence que ce statut ne permet pas !

Encore une fois c'est l'opacité qui a primé et peut-être que la désormais ex-responsable de l'office de Tourisme n'a pas su comprendre le mode de fonctionnement de nos élus à l’agglomération du Gard Rhodanien ?

Du côté du PCF Gard Rhodanien, pour plus de transparence et de rigueur nous sommes favorables à une gestion de l'office du tourisme en EPIC.

*Un établissement public à caractère industriel et commercial (ou EPIC) est une personne morale de droit public ayant pour but la gestion d'une activité de service public. Les établissements publics sont rattachés à l'État ou à une collectivité territoriale de tutelle : une région, un département, EPCI (Communauté de communes) ou une commune. Son autonomie se traduit essentiellement par l'existence d'un budget autonome, détaché du budget général de la collectivité territoriale dont il dépend. Les établissements publics nationaux ou locaux sont soumis, de la part de l'État, à un contrôle strict et permanent en matière technique, budgétaire et d'opérations comptables. Les opérations comptables sont effectuées par des comptables publics.

malheureusement on ne parle quasiment jamais de Bagnols sur Cèze ou de l'agglomération du Gard rhodanien pour évoquer quelque chose de positif !

malheureusement on ne parle quasiment jamais de Bagnols sur Cèze ou de l'agglomération du Gard rhodanien pour évoquer quelque chose de positif !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche