Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 06:19

            Bonjour à tous,

Merci d’être venus pour le lancement officiel de notre campagne qui a commencé au mois de novembre dernier.

            On a eu une année politique chargée pas vrai? Que ce soit au niveau national ou au niveau de la 3e circonscription. Je ne vais pas vous refaire l’historique complet, de toute façon l’année est loin d’être terminée.

            8 personnes possèdent autant que la moitié la plus pauvre de l’Humanité. C’est fou hein ? Ca me semble important comme entrée en matière. Parce-que tout est là : la vraie bataille, c’est celle du partage des richesses.

            En fait,  nous n’avons jamais produit autant de richesses dans toute l’histoire de l’Humanité. Donc le vrai débat consiste à savoir ce qu’on veut faire de ces richesses. Le clivage politique, il se fait entre ceux qui pensent qu’il est normal qu’une poignée de nantis possèdent tout, et ce qui pensent que les richesses peuvent et doivent servir à développer le progrès social, la santé des gens au travail et dans la vie, la paix, l’éducation, les services publics, une vraie transition énergétique…

            Et tous ceux qui nous expliquent à longueur de temps qu’il n’y a pas assez de richesses pour assurer une retraite décente à tous ceux qui ont travaillé et créé des richesses tout au long de leur vie ; qu’il n’y a pas assez de richesses pour permettre à nos enfants d’avoir tous les mêmes chances ; qu’il n’y a pas assez de richesses pour nous permettre de nous soigner correctement, de nous loger correctement, de nous nourrir correctement ; qu’il n’y a pas assez de richesses pour nous permettre de faire preuve d’humanité, de solidarité, de fraternité ; ceux qui disent ça mentent. Ils ont tort.

            La différence se fait entre ceux qui défendent les intérêts du peuple et ceux qui ne le font pas. C’est aussi simple que ça. Nous sommes le peuple. Nous avons le droit de vivre et pas seulement de survivre, le droit de donner notre avis et d’être écoutés. C’est d’ailleurs inscrit dans notre Constitution : ce n’est pas dans mon habitude de citer des textes –surtout pas la constitution de 58 à laquelle les communistes s’étaient et sont toujours opposés- mais là je voudrais vous en citer un passage : « Le principe de la République française est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice ».

            Aujourd’hui rien de ce que je viens de citer n’est vrai. C’est la meilleure démonstration du fait qu’il est temps de changer de République, de manière de faire les lois, la politique. C’est l’ambition des communistes, dont Fabien et moi sommes les porte-voix : faire, enfin, entrer le peuple à l’Assemblée Nationale.

            Cette ambition, nous ne pouvons pas et nous ne voulons pas la réaliser seuls. Nous avons conscience que le rassemblement des forces de gauche, des forces progressistes, est le meilleur moyen de faire gagner le peuple pendant ces élections législatives. Nous avons aussi conscience du danger que représente Emmanuel Macron, nous ne découvrons d’ailleurs pas qu’il est de droite : nous le savons très bien depuis longtemps puisque nous l’avons combattu lorsqu’il était ministre.

             Conscients de ces deux éléments, nous avons essayé pendant de longs mois de réaliser une union avec d’autres formations politiques: ça n’a pas été possible. Nous le déplorons mais nous avons prouvé par des actes, par exemple sur les 2e et 6e circonscriptions du Gard, que nous pensons avant tout aux intérêts des gens et aux dangers qui guettent notre République.

            Cependant, nous avons été rejoints par d’autres gens qui partagent nos valeurs et qui sont loin d’être tous communistes : notre comité de soutien, présidé par Bernard Deschamps, le reflète bien : environ 170 personnes ont signé pour l’instant notre comité de soutien, dont près de 70 sont non-encartés. Nous avons d’ailleurs cette semaine reçu le soutien de plusieurs socialistes à titre individuel : je m’en réjouis. Je suis également heureuse de compter parmi les signataires des syndicalistes, qui sont toujours en première ligne, toute l’année, pour défendre nos droits et les faire progresser, mais aussi des écologistes, des bénévoles du monde associatif, des gens d’horizons divers, en fait, mais unis par une même volonté.

            Nous ne nous sommes pas reniés, et je suis fière de pouvoir dire que tous ceux qui nous soutiennent partagent nos valeurs, notre espérance, notre volonté de renouveau, de partage et de démocratie, qu’ils soient communistes ou non. Je suis également fière de mon parti qui, le premier, m’a permis de me battre pour mes idées et mes droits.

            Je l’ai dit, ce qui nous anime c’est toujours l’intérêt des gens, pas seulement pendant les campagnes électorales mais tout au long de l’année où nous sommes aux côtés des populations et notamment des plus faibles. Nous n’oublions pas où sont nos adversaires : c’est la droite et l’extrême-droite, ce sont ceux qui possèdent tout et qui ne veulent rien nous donner, ce sont ceux qui nous divisent pour nous rendre plus faibles. A un moment où la guerre partout menace : nous exigeons la paix. A ceux qui essaient de nous diviser, nous opposons la solidarité. Face à ceux qui veulent réduire les droits du peuple et sa voix, nous continuons à espérer, à agir, à construire, à avancer. Nous ne pouvons pas attendre qu’on nous donne la parole, à nous le peuple : c’est à nous de la prendre, c’est à nous de décider que ça a assez duré.

            Nous sommes, plus que jamais, à la croisée des chemins : le changement de société est possible : Ensemble, faisons entrer le peuple à l’Assemblée nationale.

Merci à tous.

Léa Comushian

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche