Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 08:59

Une épidémie de macronite vient de toucher un certain nombre d’élus locaux des communes du Gard Rhodanien… Du premier magistrat de la capitale du Gard Rhodanien, en passant par plusieurs maires des communes de l’agglomération du Gard Rhodanien ou encore des élus des oppositions de cette même entité ou de certaines communes : beaucoup sont touchés. Bref un unanimisme inquiétant qui éteint complètement les débats dans les différentes instances électives. Ainsi lors du dernier conseil d’agglomération à Saint Laurent des Arbres au mois de mars dernier, le maire de Lirac Stéphane Cardènes qui eut à un moment quelques velléités de contestation contre la gestion du président de l’agglomération Jean-Christian Rey reconnaîtra « les efforts réalisés », et félicita le président en donnant un « vous allez petit à petit vers le mieux ». Ce samedi 8 avril c’était une séance du conseil municipal de Bagnols sur Cèze : on sait que l’opposition municipale n’est jamais très combative mais maintenant que Christian Roux a cédé aux sirènes macroniennes et qu’une partie des candidats de la liste (divers droite) de Bagnols Autrement est aussi passée du côté de l’ancien banquier de chez Rotchshild, on pouvait donc s’inquiéter sur la teneur des débats. Le moins que l’on puisse dire c’est que nos craintes étaient fondées. Christian Roux opposant au fleuret moucheté y alla de son couplet de louanges : « On ne peut vous féliciter sur ce compte administratif conforme à vos engagements, sur les économies d’échelles ou sur la mutualisation ». Le reste de la mal nommée opposition ne sut pas faire de critique à l’image de l’élu FN Navarro, allié objectif de Rey depuis longtemps qui se crut obligé de faire croire qu’il était coriace en disant « Depuis mon retour en 2015, je guette le moindre faux pas de votre part, j’en suis pour mes frais ».

Il y a de quoi s’inquiéter pour la prochaine séance du conseil d’agglomération lundi 10 avril !

Il y aurait pourtant beaucoup à dire sur la situation de la commune de Bagnols sur Cèze tout comme sur la gestion de l’agglomération du Gard Rhodanien mais l’anesthésiante atonie des élus de la Macronie du sud empêche le bon fonctionnement du débat démocratique où la contestation doit avoir sa place.

Heureusement les communistes entendent bien jouer leur rôle.

Cellule de Bagnols sur Cèze

la Macronie du Sud est un territoire où l'on fait une  drôle de tambouille

la Macronie du Sud est un territoire où l'on fait une drôle de tambouille

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article

commentaires

françois 09/04/2017 11:21

étonnant : pas un mot sur le candidat soutenu par les communistes pour une élection présidentielle qui risque d'être un tournant historique....

SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF 09/04/2017 17:17

Le camarade Mélenchon porte au plus haut niveau un espoir mais attention au niveau local (dans les collectivités comme dans les entreprises) rien ne se fera sans que la base s'empare des dossiers. Au niveau de l'agglomération du Gard Rhodanien ou de la commune de Bagnols sur Cèze, on attend pas après Jean-Luc pour faire.

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche