Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 08:40

APRES LEVOTE D'ABANDON DE LA CULTURE ET DU SPORT
Des questions importantes se posent auxquelles il est URGENT et essentiel de répondre :
D'ABORD UNE REFLEXION :
Les citoyens dont les bénévoles dans les associations du territoire du Gard Rhodanien n'ont pas été associés à la discussion que nécessite une telle orientation.
ENSUITE,
Le transfert des dépenses vers les collectivités locales, sans assurance de la cession des subventions associées aux projets culturels et sportifs, suscite les plus vives inquiétudes. Redonner aux villes (Bagnols, Pont) et aux villages des attributions que l’agglomération avait prise à sa charge risque de les mettre en difficulté. En effet, depuis que l’agglomération avait cette compétence ; les communes ont réorienté leurs budgets différemment. La situation bagnolaise épinglée par la Chambre Régionale des Comptes ne lui permet sans doute pas de financer des dépenses qu’elle n’avait plus à son budget. Pont Saint Esprit (qui sort à peine des années Baumet) va-t-elle plonger à nouveau dans une crise communale budgétaire ?
DANS LE DOMAINE DE LA CULTURE
Que vont devenir les festivals « les Arts de la Voix » ou « Forêt créative » ?
Que deviendra la scène « chapelle des Pénitents » de Pont St Esprit. Le théâtre va-t-il fermer ou va-t-il être repris par la ville ?
En tout cas les promesses lors de l'inauguration de cet établissement en juillet 2012 n'auront été tenues ni par l'agglomération ni par le parrain Pierre Arditi qui avait promis de revenir jouer.
En 2012 on dit une chose, en 2016 on fait le contraire : cela manque de cohérence et de sérieux !
Que vont devenir les projets des associations culturelles qui étaient parfois « aidées » par l'agglomération ?
DANS LE DOMAINE DU SPORT
Que vont devenir les manifestations sportives soutenues jusqu'à maintenant par l'agglomération du Gard Rhodanien ?
Certains clubs ont signé une convention avec l'agglomération. L'abandon du soutien financier ne va-t-il pas mettre ces structures en danger (dans le pire des cas) ou, dans le meilleur des scénarios, les obliger à réduire la voilure c'est-à-dire baisser le niveau sportif ? Autre solution qui pèsera sur les ménages de l’agglomération, ce sera vraisemblablement faire payer plus cher l’abonnement, les licences, la participation des familles des adhérents.
On vit actuellement un précédent dans notre département avec le rallye des Cévennes qui a lieu normalement cette saison mais qui n'aura pas lieu cette année faute de soutiens financiers. Pour rester dans le domaine automobile, la course de côte de Sabran (déjà confrontée à des difficultés) va-t-elle subir le même sort que le rallye des Cévennes ?
Au-delà de l’abandon d’une compétition sportive ancienne et renommée (championnat de France) un manque à gagner pour l’économie locale : hôtels, gîtes, camping, commerces de bouche…
L'OBJECTIF inavoué ? Faire des ECONOMIES BUDGETAIRES : installer L'AUSTERITE
On prétexte des économies mais, comme d’habitude, l’explication a été mal faite. Oui il y aura moins de dépenses pour la culture et le sport mais combien de subventions ne vont-elles pas rentrer dans les caisses de l’agglomération.
On réoriente donc vers l’économie et le développement vers l’emploi. Une rhétorique que l’on joue aux français depuis des années. Combien de plans et d’aide pour créer de l’emploi et combien de chômeurs nouveaux et anciens chaque jour ? La communauté d’agglomération du Gard Rhodanien mène la même politique qu’au niveau national. Combien de milliards donnés au patronat avec le CICE (Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi) pour aucune création d’emploi au final ?
En fait, localement on poursuit une politique qui a conduit à la disparition du festival de reggae. Combien de manque à gagner pour la ville avec la fin du « Garance » ? Rappelons-nous aussi que l’agglomération a déjà supprimé l’aide financière qu’elle apportait à la course cycliste « l’Etoile de Bessèges ».
LE VOTE DU 17 OCTOBRE 2016
Va-t-on vers un désert culturel dans le Gard Rhodanien ? Un territoire où ne se passe aucune soirée ? Aucune animation ? Un espace sans rencontre et sans échange de population ? Plus de compétitions sportives ? Plus de loisirs pour les enfants ou pour les adultes ? Plus d'occupation pour agrémenter son temps libre ? Plus d'occasion de bouger son corps ? Plus de moment pour se cultiver ou se distraire ? Plus de prétexte pour se mélanger avec les autres, se confronter à la mixité sociale ? Bref c’est la fin d’une forme de vivre-ensemble !
Laisseront ils s'installer une société libérale inégalitaire où ne pourront accéder aux domaines culturels et sportifs que les citoyens « aisés » ou ceux dont le pouvoir d'achat permettrait de se payer places de théâtres, évènements sportifs ou autres manifestations culturelles ?
UN MANQUE A GAGNER, DONC PAS DE RECETTES !!
Notre territoire a tout à perdre à ne plus avoir de manifestations culturelles ou sportives pour ce qu'elles sont mais aussi pour la manque à gagner touristique, commercial, ou économique. Les élus ont-ils bien réfléchi à l’impact négatif sur l'attractivité du territoire que serait l’abandon des compétences culturelles et sportives ?
DES ASSURANCES ?
On nous rassure avec des « grands projets » structurants comme le Musée, mais construire un Musée sans service culturel à l'agglomération est-ce bien cohérent ? Qui prendra en charge son fonctionnement ?
Poser la question c'est y répondre.
Les élus de l'agglomération en abandonnant la « culture et le sport » nous préparent-il des soirées devant notre télévision et des week-ends d'ennui ? Chacun chez soi ?
Tuer la Culture et le sport c’est donner raison à ceux qui en sont les ennemis. Ceux qui détruisent aujourd’hui des oeuvres d’art dans certains pays ou ceux qui disent aujourd’hui c’est pour les « bobos ». Résumons : l’agglomération fait aujourd’hui le programme des obscurantistes et de ceux qui disaient il y a 80 ans : « quand j’entends le mot « culture », je sors mon révolver ».
On dira bientôt « Gard Rhodanien morne plaine ! »

2012 : le temps des promesses / 2016 : dure réalité des faits !

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article

commentaires

Question 25/10/2016 17:54

Que deviennent les deux vice-présidents à la culture et au sport ?

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche