Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 06:45

Pourquoi la Communauté d’Agglomération du Gard Rhodanien (CAGR) a-t-elle décidé de retirer de ses compétences optionnelles la culture et le sport ?

La raison en est simple : elle est financière.

Contrairement aux affirmations de son Président, la CAGR vit au-dessus de ses moyens, sa gestion est fortement mise en doute du fait de sa proximité avec la ville de Bagnols sur Cèze. D’ailleurs, un rapport de la C.R.C. (Chambre Régionale des Comptes) en dit long sur la gestion de cette dernière. Il n’y a qu’un pas à franchir pour penser que les mêmes causes ont les mêmes conséquences.

Supprimer des compétences optionnelles telles que la culture et le sport dans la partie « subventions » : c’est bien cela qui est visé. Ne plus subventionner les associations sportives et culturelles pourrait faire réaliser une économie possible de près de 500 000 euros (attention toutefois à ne pas faire des calculs trop rapides car il faudrait ajouter les subventions qui « rentrent » aussi dans les caisses).

De toute façon, quelle que soit la façon dont on fait les comptes cela ne suffira certainement pas selon les comptes de gestion 2013 à 2015. La CAGR (Communauté d’agglomération du Gard Rhodanien) a un déficit structurel cumulé de 1,2 millions d’euros et un trou financier estimé à environ 1 millions d’Euros. Toutes ces affirmations sont corroborées par les chiffres et non par les allégations d’un président.

La dernière augmentation des impôts vue sur votre taxe foncière et cette dernière décision permet de confirmer nos craintes maintes fois dénoncées par la section PCF de Bagnols sur Cèze.

Mais alors pourquoi garder seulement les investissements culturels et sportifs « d’intérêts communautaires et qui n’existent pas encore sur le territoire » ? Force est de constater que cela limite les investissements. Impossible de construire un nouveau stade ou une nouvelle piscine ou une médiathèque ou tout autre équipement qui pourraient trouver une utilité pour les citoyens.

Là aussi la réponse est simple : le Pôle d’Excellence Rural (PER) plus connu dans le grand public sous le nom de « Scène Campagne à Cornillon », est le seul projet qui peut entrer dans ces critères drastiques ! Quelle surprise ? Malheureusement, ces investissements risquent de provoquer la faillite des entreprises qui le construiront. En effet, les finances de l’agglomération ne pourront pas supporter des charges aussi importantes.

La Cellule Gabriel Péri du PCF de Pont Saint Esprit refuse que les Spiripontains et les habitants de l’agglomération subissent une nouvelle fois les décisions farfelues des politiques.

La commune de Pont Saint Esprit et ses habitants se remettent difficilement d’une situation catastrophique léguée depuis 2011, il est hors de question que l’agglomération les replonge dans des difficultés identiques.

Le projet PER Cornillon est plus que jamais sur les rails de l'agglomération du Gard Rhodanien : on va dans le mur et ils accélèrent !

Le projet PER Cornillon est plus que jamais sur les rails de l'agglomération du Gard Rhodanien : on va dans le mur et ils accélèrent !

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche