Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 11:40
Le pouvoir au peuple
Le pouvoir au peuple

Le Gard Rhodanien a vécu le feuilleton de la faillite de la ville de Pont Saint Esprit qui défraya la chronique jusqu'à ce que le Préfet du Gard de l'époque ne siffle la fin de la partie.

Voilà que depuis quelques jours c'est une autre commune du Languedoc-Roussillon, un peu plus au nord en Lozère qui vit la même histoire.

Marvejols, puisqu'il s'agit de cette bourgade du Gévaudan nous alerte sur notre propre situation. En effet avant de faire la Une, Marvejols s'est longtemps laissée abuser par son premier magistrat.

Et voilà qu'il fut question de budgets insincères, expression que nous employons ici depuis des mois pour dénoncer la situation locale.

Plus cocasse est le fait que le maire actuel de Marvejols qui aurait « levé le lièvre » était tout simplement l'ancien premier adjoint du précédent édile ! Comment n'avait-il point pris conscience de la situation à son poste de numéro deux de la collectivité ?

Ici dans le Gard Rhodanien, à Bagnols sur Cèze un certain nombre de faits nous inquiète budgets équilibrés par la vente non réalisée de terrain, d'emprunt dont on ne connait l'utilisation, de trop nombreux impayés etc.. (http://www.pcfgardrhodanien.com/2015/05/conference-de-presse-de-michel-tortey-secretaire-de-la-section-gard-rhodanien-du-p-c-f.html) de dépenses excessives (scène campagne) on entend parler pour évoquer la gestion de l'agglomération et de la mairie de Bagnols sur Cèze de la « garde rapprochée ». On fait référence avec ce terme à l'équipe dont le nombre tient sur les doigts d'une seule main comprenant des élus et des non-élus qui dirigerait les deux collectivités.

A Pont Saint Esprit comme à Marvejols, les élus (adjoints au maire compris) n'avaient rien vu venir car les finances là aussi étaient l'affaire d'un petit nombre voir d'un seul.

Peut-être que nous communistes du Gard rhodanien nous inquiétons pour rien. Pour le savoir il suffirait au Maire de Bagnols sur Cèze de mettre en place une commission indépendante (sans élus de la majorité composée de citoyens) pour vérifier avec l'aide d'experts la bonne gestion de la municipalité) De la même manière cette commission pourrait vérifier la mise en œuvre du programme municipal.

Lorsque l'on n'a rien à craindre et que l'on est sûr de sa gestion, jouer la carte de la démocratie de la transparence ne doit pas être un problème.

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article

commentaires

Kaplan 23/05/2015 19:51

Le plus fascinant, dans l'histoire de Pont-Saint-Esprit, est de voir les anciens d'une municipalité déposée pour dilapidation des deniers publics former aujourd'hui l'opposition municipale. Ailleurs, ils seraient allés se cacher dans un trou de souris. Ici, non.

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche