Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 12:35

Michel Tortey, qui veut du concret dans le Gard Rhodanien et qui est très loin des "tripatouillages" qui viennent d'avoir lieu dans notre département, s'est fait le relais de l'initiative nationale des "chantiers d'espoir". Aussi, avec quelques militants il organise samedi 11 avril une initiative pour que les citoyens du secteur fassent avancer des dossiers concrets pour leur territoire.

Ci-dessous le courrier qu'il a adressé et que nous relayons pour que nous soyons le plus nombreux possible à décider de notre avenir.

La victoire de Syriza en Grèce, l’émergence du mouvement Podemos en Espagne, ont montré avec force l’aspiration croissante des peuples à construire une alternative aux politiques d’austérité.

Cette question concerne l’ensemble des peuples d’Europe. Même si les situations nationales ont des spécificités et connaissent des rythmes propres, elle se pose également en France où la politique économique menée par François Hollande et Manuel Valls accentuent les conséquences de la crise. La réaction citoyenne face aux attentats a montré que les idéaux de solidarité, les valeurs du triptyque « liberté, égalité, fraternité » étaient encore vivants

Depuis plusieurs semaines, des réunions se sont tenues rassemblant des animateurs du mouvement social, des citoyens, des militants syndicaux, associatifs, altermondialistes, féministes, des représentants nationaux d’Europe Ecologie, du Front de Gauche…

Ces réunions ont débouché sur la rédaction d’un texte d’appel « Chantiers d’espoir », publié le 2 janvier 2015 sur Médiapart, qui se fixe pour objectif d’engager une démarche commune entre des forces sociales et politiques : « Nous mobiliser, ensemble, pour élaborer une alternative politique, sociale et écologiste : c’est l’objet des chantiers d’espoir que nous vous proposons de construire. À travers ce rassemblement inédit, l’objectif est de mettre en mouvement nos concitoyens et bâtir ainsi une majorité d’idées dans le pays, de montrer qu’il est possible de faire autrement en dessinant les mesures urgentes de transformation sociale et écologique que mettrait en œuvre un gouvernement qui ne renonce pas face à la finance. »

Cette initiative ambitieuse vise à initier un travail d’élaboration de propositions et de perspectives communes qui se prolongera sur plusieurs mois, à travers une multiplicité de réunions locales et nationales, visant à associer le plus largement possible et permettre la prise de parole des citoyens et leur implication dans cette construction.

La méthode proposée est de laisser le plus d’autonomie et de donner un caractère le plus décentralisé possible à ce processus. Pour cela, il convient de s’assurer que, pour toute initiative, l’ensemble des partenaires participants soit associé dès le départ à l’organisation concrète, à la conception du déroulé…etc…

Chaque réunion locale est libre de choisir le ou les thèmes qui semblent pertinents. Il est important de partir des grandes questions qui se posent aujourd’hui : quelles réponses face aux crises économiques et écologiques ? Comment lutter contre le chômage ? Quelle nouvelle démocratie ? Comment imposer une véritable égalité des droits entre tous ? Quelle Europe voulons-nous ?… (Liste non exhaustive et non hiérarchique…)

L’objectif des réunions doit être non seulement d’ouvrir des espaces de débats, d’échanges, mais également de permettre de recenser les points d’accords, les convergences politiques, ainsi que les questions sur lesquelles il peut y avoir des avis différents.

La mutualisation des propositions qui émergeront des réunions locales sera réalisée à travers un site internet (qui va entrer en fonction sous peu), qui servira de plate-forme permettant une visibilité de la démarche engagée, une participation maximum de chacun.

Le processus que nous engageons s’étend sur plusieurs mois. Son lancement aura lieu dans plusieurs villes de France le Samedi 11 avril 2015, Un groupe de travail s’est mis en place pour poursuivre le travail de recensement. Si des groupes locaux pensent possible d’organiser une initiative à cette période, il ne faut pas hésiter à le proposer. Il suffit d’envoyer un message à chantiersdespoir@gmail.com

Il y a un défi à relever pour permettre une véritable prise de parole citoyenne à travers les « Chantiers d’Espoir ». Cela suppose une réflexion sur la forme, le déroulé, l’organisation pratique, le choix des lieux… qui doivent être à l’opposé des meetings « traditionnels », c’est à dire éviter une succession de longues interventions d’orateurs, qui ne laisse place ni au dialogue ni à la participation citoyenne, conditions d’une élaboration commune

L’objectif est de créer du commun, de la dynamique dans le territoire avec toutes les forces qui veulent travailler à une alternative. Des représentants nationaux des différents mouvements et organisations parties prenantes sont disponibles pour intervenir. Mais il est tout à fait envisageable d’ouvrir les réunions en donnant la parole à une « personnalité » (animateur du mouvement social, intellectuel-le…) pour éviter la succession des représentants d’organisation qui peuvent tout à fait s’exprimer de la salle…

Il y a un enjeu à inviter très largement, de façon personnalisée, toutes les composantes du mouvement social et des forces de gauche qui s’inscrivent dans cette démarche.

Je vous propose que nous nous réunissions dans l'esprit des chantiers de l'espoir le:

11 avril 2015 à Bagnols sur Cèze Salle A de 9 h à 12 h,

afin de définir ensemble notre méthode et notre plan de travail.

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche